Un de mes chevaux est particulièrement sensible.

Je me permets de vous apporter mon témoignage car nous habitons dans une maison construite en bordure de champs. La maison se trouve à 3 ou 4 mètres et le potager à moins de 10m du champ. Ce champ cultivé (colza, blé, maïs selon l’année) est régulièrement aspergé de divers produits par l’agriculteur.
Madame Y