Trop près des habitations, j’ai des soucis de thyroïde

J’habite dans le loir-et-cher et ma maison est voisine d’un grand champ où sont cultivés selon les années du blé, du mais ou du colza. Suivant les cultures il y a plus ou moins de pesticides vaporisés. Mais lorsque je vois le tracteur passer avec ses bombonnes de pesticides je ferme aussitôt les fenêtres car l’odeur est parfois fortes et prend quelquefois à la gorge. Je ne comprends pas comment on peut autoriser la pulvérisation de pesticides à 10 mètres des habitations. J’aimerai vraiment qu’une loi règlemente un peu tout cela pour que ceux qui soutiennent le bio ne subissent pas contre leur gré. J’ai des soucis de thyroïde et j’ai le doute quant au fait que les pesticides puissent en être la cause.