Traitement des noyers AOC dans la vallée du Grésivaudan 38

Notre maison située à St Vincent de Mercuze est littéralement cernée par des noyers en AOC. Chaque année la Préfecture exige le traitement des noyers, situés à 20 à 30 m de notre maison sur 3 faces, pour lutter contre la mouche du BROU. Une réunion en mairie il y a 5 ans avait débouché sur un engagement (verbal…aucun compte rendu ni écrit du maire) des nuciculteurs de prévenir les riverains avant les traitements et surtout de traiter tard le soir après le coucher du soleil pour moins de nuisance sur les abeilles et par temps calme (sans vent). Il n’en est rien, les tracteurs passent à quelques dizaines de mètres de nos assiettes, le nuage projeté à plus de 10 m de hauteur retombe sur notre jardin, notre potager, le linge qui sèche.

Existe -t-il un collectif en Isère relié à votre association avec lequel nous pourrions réfléchir?. Mon intention est de participer pour obtenir l’interdiction de traitement chimique dans un périmètre à définir autour des lieux publics (écoles, crèches , maisons de retraite…) et autour des zones habitées. 4 à 6 traitements l’été avec tracteur entièrement clos, plus tous les traitements folliaires projetés sans précaution pour l’agriculteur (tracteur ouvert). J’ai des difficultés respiratoires qui peuvent m’amener en urgence au CHU comme l’année dernière en 2017.
je ferai une photo cet été et je l’ajouterai plus tard.

26/03/18