Symptômes respiratoires

A travers des médias, j’ai pris connaissance de l’association « Générations futures ». Ma démarche est de vous avertir à titre de victime d’un emploi de pesticides par les agriculteurs à proximité de mon habitation. De mars à octobre, je souffre de rhinites à répétition. Ma maison jouxte la voie communale, pareillement elle se situe non loin d’un champ de cultures intensives de blé ou de maïs (environ 100m). Afin de limiter les nuisances, j’ai demandé à l’agriculteur voisin d’emprunter son chemin situé dans les herbages de manière à regagner sa ferme. Ma demande est restée vaine, même auprès de la Mairie.
En réalité, je suis en face d’une population qui ignore encore l’influence dévastatrice des pesticides sur la santé. Un point relais serait nécessaire dans ma région en vue de sensibiliser l’opinion publique sur une trop longue exposition aux pesticides deviendrait pernicieuse à la santé.