Reçu une pulvérisation

Bonjour, J’habite une ancienne ferme, entourée de champs. Je fais mon potager de manière naturelle. Alors que ce jour là, soufflait un vent entre 45 et 55 km/h selon météo France, mon voisin, en bon agriculteur, c’est mis à épandre un pesticide. J’étais en plein dans le vent, et j’ai tout de suite senti cette odeur. Je suis allé le voir sur son tracteur, mais ne c’est pas arrêté. Il a fallu que je lui coure après pour qu’il s’arrête et qu’il me dise ce qu’il pulvérisait. La colère est montée d’un cran lorsque j’ai consulté la fiche technique de ce produit sur le net. Je décide donc d’appeler les gendarmes qui ne sont arrivés qu’une fois l’agriculteur ayant quitté son champ, mais l’odeur était encore présente. Les gendarmes n’étaient pas vraiment coopératifs, et ont tout fait pour me dissuader de porter plainte. Ils sont quand même allé le voir et a reconnu les faits. Il était d’ailleurs en train de rincer sa cuve dans la nature. Il faut savoir que son champ et limitrophe à un ruisseau et qu’il pulvérise dans le ruisseau. Il a déjà par le passé pulvérisé chez moi avec ses longs bras, me détruisant toute une haie de framboisiers. Il faut aussi savoir, que dans ces cas là les gendarmes prétextent qu’ils ne sont pas en possession d’appareil de mesure de vent certifié ce qui les empêche de recevoir une plainte … Depuis je ressens des démangeaisons sur le visage, malgré le fait que je me sois abondamment rincé immédiatement après. Je suis photographe.

21/04/16