Réactions allergiques aux épandages.

J’habite avec mes enfants dans un village de l’Yonne, notre maison jouxte un grand champ sur 2 côtés.
Je ne faisais pas d’allergies jusqu’à présent or depuis que nous habitons ici (2010) entre février et juin j’ai des symptômes de ce type, chaque année plus importants. Les antihistaminiques sont efficaces mais, tests à l’appui, je ne réagis à aucun allergène classique. J’ai enfin constaté cette année que chaque « crise » suit immédiatement un épandage (2 fois cette année). Les symptômes sont les parois nasales et les sinus qui brûlent, les yeux très secs et qui piquent, la peau du visage qui sèche et devient rouge type eczéma. Plus une sensibilité que je n’avais pas aux poils de chat et de chien. Tout ceci ne disparait qu’une fois qu’il a plu.
Par ailleurs, les agriculteurs travaillant le dimanche également il nous est déjà arrivé de recevoir une pulvérisation directe alors que nous étions dans notre jardin.
Ma mère, qui habite à la même adresse, a les mêmes symptômes en revanche mes enfants ne réagissent pas au(x) produit(s) utilisé(s).

Les cultures courantes dans le Gâtinais en Bourgogne sont le colza, le maïs et une céréale (orge ou blé) et je ne connais pas la fréquence exacte des pulvérisations mais nous en sommes déjà à 3 depuis le début de l’année (avril 2016).