Pulvérisation des noyers

Nous vivons dans un village au milieu des noyers, le traitement des noyers se fait par vaporisation du sol dans le houppier, soit un jet d’environ 6-7m de hauteur. Nous avons la chance d’avoir environ 100m de distance avec les culture, cependant en période de traitement je ressens régulièrement des picotements aux yeux et j’ai la gorge qui gratte.
L’école du village est bordée sur 2 faces de parcelles cultivées séparées par une route. Suite à l’interpellation de la directrice de l’école sur le problème, sa réponse a été : « Si l’agriculteur passe nous rentrons les enfants ». Très bien! mais la récré suivante, il n’y a pas de résidus dans l’air et sur les jeux?
La réponse du maire après questionnement a été : « il n’y a pas de réglementation nationale, on ne peux rien faire si ce n’est un mot dans le journal municipal. Dans les archives, le dernier mot dans le journal date de juillet 2014 « l’utilisation de pesticides est à éviter notamment pendant les heures de repas »!!!

L’été dernier (2015), nous avons passé 5 mois dans une maison à 5 m d’un champs de noyer séparé par une haie de 5 m de haut. Nous avons constatés 4 passages (mais nous n’étions pas toujours présents). Lorsque le tracteur passait, nous pouvions voir la pulvérisation retomber dans la piscine, comme s’il pleuvait… Hasard ou non, après la première pulvérisation, notre fille de 4 ans s’est mise pour la première fois de sa vie à saigner du nez sans choc préalable.