Projection volontaire de pesticide dans mon jardin par un voisin. Mes chiens ont été impactés

Depuis de longues années, je reçois des projections de pesticides dans mon jardin par un voisin. Après deux main courantes, deux constats d’huissier, le procureur de la république a classé sans suite la plainte que j’avais déposé sans que cessent ces projections. J’ai contacté le 6/05/2016 un conciliateur de justice. D’un commun accord avec ce voisin, nous avons signé un protocole stipulant que ni l’un ni l’autre ne nuirait à l’autre partie. Au bout de 6 mois, les projections ont recommencé. Par deux fois, mes chiens ont été atteints, le premier en 2015, a reçu du pesticide sûrement pur, c’est à dire non dilué dans un oeil, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale. Quand au second, le 10/11/2018,c’est en mangeant de l’herbe polluée qu’il s’est empoisonné. Il est mort en 48 heures, le foie complètement détruit, sans que j’ai le moindre recours. Personne ne vient constater quoi que ce soit. Nous subissons, alors que la mise en danger d’autrui est flagrante! Que faire?