Prise d’otage de notre sérénité !

Nous vivons à la campagne en bordure du littoral où de nombreuses variétés d’animaux, notamment d’oiseaux, côtoient les randonneurs.
A l’arrivée des beaux jours, nous n’avons plus l’impression de pouvoir profiter de la vie en extérieur en toute quiétude.
Notre jardin est situé près de champs régulièrement traités.
Nous aimerions avoir les outils pour convaincre et aider l’agriculteur qui exploite ces champs de se passer de pesticides. Devons-nous uniquement nous contenter de le voir porter un masque de protection, signe de sa prise de conscience du danger ?