Plongée sans masque

32 ans en bordure d’un champs cultivé (surtout du maïs) avec engrais, pesticides, etc. Un myélome multiple déclaré en juillet 2014. Nous y avions droit aussi le dimanche en été à l’heure du repas et surtout il ne fallait rien dire (nous et nos voisins) sinon nous avions droit à plusieurs passages. Je passais énormément de temps à l’extérieur et étais donc certainement surexposée sans vraiment doutée du grave danger qui me guettait. Je crois que ma maladie n’est pas étrangère à cette pollution incontrôlée. Compression médullaire, paralysie, souffrances, combats, 5 mois d’hospitalisation, 6 mois de rééducation, j’ai dû quitter ma maison que je croyais située dans un endroit idyllique ma vie a basculé. Mais à ce jour je remarche et suis en rémission.