Odeur d’insecticide entêtante

Mercredi 20 avril, un viticulteur de notre village a traité à l’insecticide ses vignes tout autour de notre village .
Techniquement irraisonné et écologiquement irresponsable, ce traitement a été fait par vent supérieur à la limite légale.
Le seuil de traitement : 30% des pieds atteints par ces mange-bourgeons n’était pas atteint et le seuil de sensibilité de la vigne aux mange-bourgeons était presque dépassé.
Ces produits insecticides sont surement parmi les plus nocifs car ils sont neurotoxiques pour le règne animal.
Plusieurs habitants du village se sont plaint de l’odeur, qui persistait encore le lendemain matin.

23/04/16