Nous avons interpelé le maire, discuté avec l’agriculteur et averti les services d’Etat.

Nous vivons à moins de 10 m des zones pulvérisées environ 2 fois par an où l’on cultive du maïs, de l’orge ou du blé. Nous avons parfois des maux de tête.
Nous avons interpelé le maire, discuté avec l’agriculteur et averti les services d’Etat.
Le champ qui est à côté de la maison, à 5m, a toujours été source de pesticides pendant au moins 15 ans avec alternance blé ou maïs et depuis 1 an ils ont mis de l’herbe… allez savoir pourquoi !!!

Monieur X