Notre voisin traite environ une dizaine de fois par an, sans se soucier des vents, de l’heure, ni si les gens sont dans leur jardin.

Nous habitons dans l’entre-2-mers, en région bordelaise. Notre maison est située dans un hameau au milieu de vignes non bio, non biodynamie, à environ 20 mètres des premiers rangs.
Notre voisin traite environ une dizaine de fois par an, sans se soucier des vents, de l’heure, ni si les gens sont dans leur jardin. Nous fermons les fenêtres la plupart du temps, mais il arrive tout de même que ma gorge gonfle et que j’ai du mal à déglutir, ensuite vient la migraine.
Ce monsieur est le premier adjoint au maire depuis toujours, il a un sentiment d’impunité. Le maire lui-même est viticulteur, etc… Aller à la gendarmerie? Pourquoi? Ils font tous partis de familles de viticulteurs ou les connaissent très bien, ou bien ne veulent pas importuner des élus locaux! Nous avons bien compris que nous sommes « chez eux », que ce sont leurs terres et qu’ils en font ce qu’ils veulent.
A la question  » qu’utilisez-vous comme produits », ils répondent des produits phytosanitaires légaux, dont les quantités de produits nocifs ont déjà été divisées par 2, donc aucune crainte à avoir!
Mon voisin, ancien travailleur viticole est décédé d’un cancer des intestins l’année dernier à 80 ans, l’épouse du maire d’un cancer vers 60 ans, la liste est longue…
Madame Y