Notre commune est exposée aux pulvérisations de pesticides au ras des habitations, d’une école et d’un gymnase.


Témoignage d’habitants d’une commune exposée aux pulvérisations de pesticides au ras des habitations, d’une école et d’un gymnase.

Depuis 2000 que j’ai repris la maison de ma mère je me bats contre mon voisin qui passe des pesticides de mars à la récolte une fois par semaine, bien souvent le samedi ou le dimanche à 12h

Ma maison ne vaut rien, l’on m’a fait passer pour fou, fait des manifestations contre moi devant la Préfecture Madame le Maire voulait me faire partir de la Commune. J’ai résisté jusqu’à maintenant ,la commune vient de signer 0 pesticides alors que nous avons un agriculteur qui passe des pesticides toutes les semaines devant chez moi et la commune, devant un Gymnase ,devant une école et la Mairie ,je suis dans la Creuse et ma mère a acheté sa maison en 1979 et cet agriculteur est arrivé en 1993 et a tout cassé et des champs d’herbe et en a fait des terres a culture intensif et a dit si les riverains sont pas contant qu’ils partent ,nous pouvons pas recevoir de la famille le samedi ou le dimanche il est le roi.

Ma petite rue passe devant chez moi et son champ est a moins de 10 mètres de ma maison, il fait une année du blé, après du maïs, du colza de l’orge, mon amie a une conjonctivite a vie et de la fibromyalgie a vie ,il ne faut rien dire c’est la loi du silence ,les élus sont acheté ,l’on m’a même dit que ça fait 10 ans que je les emmerdais.