Notre chat, mort maintenant, a dû être amené à plusieurs reprises chez le vétérinaire

J’habite un pavillon séparé de vergers par une simple rue. D’autre part, des champs sont cultivés un peu plus loin. En ce moment, les pulvérisations sur les arbres et dans les champs sont très très fréquentes. J’ai 2 filles dont une, la plus jeune, qui est autiste. Des examens génétiques ont été fait mais rien. Plus ça va et plus je pense que c’est l’exposition aux pesticides qui en est la cause. En plus, on a fréquemment des problèmes orl. Quand on est obligés de sortir alors que la pulvérisation est récente, on a les yeux, la gorge et le nez qui piquent et sont irrités.
Notre chat, mort maintenant, a dû être amené à plusieurs reprises chez le vétérinaire pour des intoxications dus aux pesticides.
Je n’ose même plus mettre le linge à sécher dehors dans ces cas-là.
On cherche à déménager mais vu la pénurie de logements sociaux, on est coincés là, obligés de subir l’exposition à ces saletés !

21/04/16