Nos végétaux dans le potager souffrent.

Une zone non traitée de 30m (ce qui est insuffisant) a été laissée par l’agriculteur entre la clôture de mon potager et son champs cultivé, ce depuis 2015. Les cultures : blé, orge, betteraves, maïs, petits pois.
Les traitements ont lieu plusieurs fois par semaine sur une période de 6 mois (durée des cultures) ce qui représente une bonne quarantaine de pulvérisations.
Nous n’avons pas de symptômes particuliers, mais nos végétaux dans le potager souffrent. Les feuilles de nos groseilliers et cassissiers le long de notre clôture sont recouverts d’une pellicule blanchâtre lors des épandages et les fruits présentent des flétrissures les rendant immangeables. De même certains légumes proches de la clôture sont touchés.
Des riverains de notre rue, touchés eux aussi l’ont signalé à la mairie de notre commune, laquelle a envoyé un courrier à l’intéressé, resté sans réponse.
Madame Y