Mon chien est mort le mois dernier d’un cancer

Autrefois, notre maison donnait sur un verger. Il a été rasé et le champ est devenu vignes pour le plus grand bien des viticulteurs champenois.
Ce sont de petites parcelles qui entourent nos maisons et il n’est pas rare de voir défiler 5 ou 6 enjambeurs qui pulvérisent, sous le vent, à la queue leu-leu, leurs produits toxiques et ceci 2 ou 3 fois par semaine. Il n’est qu’à voir la couleur des sols après leur passage pour imaginer ce que nous recevons. Mon chien est mort le mois dernier d’un cancer comme nombre de nos voisins au cours des années passées. Il aimait courir dans les rangs alors que nous avons appris que les viticulteurs devaient, eux, observer des « délais de rentrée » de 48 ou 72 heures après leurs épandages… Nous avons sollicité notre Maire qui, comme tout élu, ne souhaite pas froisser ses administrés… Alors il ne se passe rien et l’empoisonnement continue…

21/04/16