Mes enfants et moi même souffrons de problèmes respiratoires depuis notre déménagement en campagne

Installer en campagne depuis 2 ans et demie pour fuir la pollution et le stress de la ville, nous arrivons en campgne dans le 60 pour gagner en qualité de vie, nous nous retrouver dans une jolie maison au milieux des champs, des champs qui sont tartiner de pesticides plusieurs fois par semaines.
Nous remarquons qu’à chaque épandage de pesticides ma fille de 2 ans et demie siffle la nuit est très fatiguée et s’essouffle facilement le médecin nous a prescrit de la ventoline qui nous aide pas beaucoup. Lors de l’an dernier grossesse j’ai fait de l’asthme aggravé traité par corticoïdes et ventoline, 4 mois après mon accouchement aàchaque épandage je suffoque à l’an tomber de la nuit en position allonger. Ma fille de 4 mois fait des plaques rouges sur l’en corps e est allergique à presque tout les allergènes alimentaires qui passent‘ dans mon lait. Je suis également victime de grosses migraines avec l’impression que mon cerveau est compressé dans ma boite crânienne a chaque fois que je décide de faire une promenade avec mes enfants dans le village et que je tombe sur une odeur atroce de plastique brûlé assez chimique qui témoigne d’un récent passage de ces machines monstres deverseuse de pesticide.
Ma terre promise de nature de calme et de bon produits locaux se transforme en cauchemar pour ma famille et moi même, je craint de devoir faire marche arrière.
Je me sens complètement impuissante face à cette situation et redoute pour la santé de mes enfants, nous subissons des choix qui nous appartiennent pas nous sommes que des victimes collatérales d’un projets bien plus grand.

10/10/18