Ma femme a développé une maladie grave de la thyroïde

Nous habitons depuis 12 ans dans un hameau dans la côté chalonaise. Entre vignes des agriculteurs/viticulteurs qui aspergent comme des malades leurs vignes, le blé, colza etc. qui jouxtent notre jardin, ma femme a développé une maladie grave de la thyroïde (base-dow) et moi j’ai toujours des toux, des glaires en période d’épandage. Pourtant, nous n’avions aucun soucis de santé avant d’arriver dans la région, nous mangeons bio depuis près de 20 ans, et nous n’utilisons bien-sûr aucun produit chimique dans notre jardin de presque 8000m2. Entre les nuisances des bruits des engins, les produits toxiques, les haies broyées en pleine nidification, la pollution de l’eau et des nappes phréatiques(le lavoir est toujours bourré d’algues à cause des nitrates et engrais des champs autour) bien vivre à la campagne est vraiment devenu impossible et un vrai calvaire. Les agriculteurs autour ne veulent rien entendre ni savoir, la Mairie est constituée de ces agriculteurs et « si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à aller ailleurs », pour combien de temps allons-nous supporter cela encore? Notre vie, la santé est en danger, les générations futures n’auront aucun bien-être si nous laissons faire les lobbies des pesticides et cette agriculture qui nous tue.