Ma chienne Belle est morte gazée dans la haie


https://www.youtube.com/watch?v=jyvsLOYpoQ4

Ma chienne Belle et les épandages de pesticides dans la haie à proximité de la maison , pour une culture intensive de pommiers, au moins 50 fois l’année, deux fois par semaines et ils sont venus le 15 mars dernier, déjà, pour traiter sans aucun bourgeonnement des arbres! La haie a été brûlée, à l’endroit de l’épandage, le feuillage jauni et noirci subitement …

https://www.youtube.com/watch?v=P7kgCRiBbcI vue de la citerne à pesticides
https://www.youtube.com/watch?v=b8tfP0lot5E et ça continue près des maisons
rue89strasbourg 18 aout 2014  un article sur la chienne, mais il n’y a rien eu sur ma mère , les chats, et moi, par la suite de la chienne!!

J’ai également de l’asthme chronique en saison d’épandages; je suis trop fatiguée pour trouver un travail, je suis handicapée reconnue par la CEDH (mais pas pour les pesticides), je ne peux exercer ma profession de docteur en médecine.
Tout ça aucun résultat, ils continuent à épandre, le Préfet n’a pas répondu et la mairie ils peuvent rien y faire non plus Alsace Nature!
Ma chienne Belle est morte asphyxiée dans la haie par un épandage chimique plus fort le week-end du 14 juillet 2014 (difficultés respiratoires, arythmie cardiaque, symptômes neurologiques graves, vomissements…) on avait retrouvé du chlorpyrifos ethyl
Ma mère a fait un AVC suite à un des épandages, elle a des séquelles.
Nos deux chats étaient hospitalisés en même temps que ma mère pour intoxication chimique ( convulsions, léthargie, difficultés respiratoires).
Mon père est mort subitement en avril 2010 suite à trois semaines d’épandages intensifs autour de la maison-il restait sur la terrasse-il respirait mal et se disait très fatigué la veille de sa mort, il ne s’est jamais réveillé…les voisins traitent une parcelle de pommiers industriels sur un hectare, juste à côté de la maison.
Moi -même j’ai des apnées du sommeil, hypoxie intermittente nocturne (comme les vétérans de la guerre du Golfe) constatées depuis fin 2013, je ne peux plus me passer de l’appareillage oxygénant, j’avais également quasi une mort subite en 2008 avec arythmie grave traitée par b-bloquants, que j’ai pu arrêter avec la PPC (sinon les arythmies reviennent). J’ai des séquelles neuropsychiatriques pour lesquelles j’ai été hospitalisée en été 2015. Je suis toujours suivie actuellement à l’hôpital de jour pour dépression et fatigue persistante, et « psychose d’empoisonnement aux pesticides »…..
Merci pour votre attention!
Facebook Anne Gomme et Twitter Celestin colin
Mes pétitions; Animaux politiques
20/03/17