Lymphone non hodgkinien

Bonjour,
On m’a détecté à 53 ans un lymphome du manteau. Cette maladie fait partie de la famille des lymphomes non hodgkiniens qui correspondent à une maladie professionnelle reconnue pour une seule catégorie de professionnels, les agriculteurs ayant travaillé avec des pesticides pendant plus de 10 ans. Le problème est que je ne suis pas agriculteur, ni fils d’agriculteur. J’ai travaillé plus de trente ans dans des bureaux. Il n’y a que quand j’étais lycéen que j’ai travaillé dans des champs pour me faire de l’argent de poche l’été comme plein d’autres de ma génération. J’ai par contre quasiment toujours vécu à la campagne. J’ai habité 10 ans dans le bourg d’un village, 15 ans au bord d’un champs, 5 ans en ville et plus de 20 ans à 100 mètres du premier champs. La maladie étant tellement lente à s’installer. Je n’ai pas conscience de quand et comment j’ai pu être contaminé. Je sais par contre que n’ayant aucun antécédent de santé personnel ni familial, mon état de santé ne peut pas avoir d’autres causes que les pesticides dans l’état actuel de la science. J’ai été formidablement pris en charge par le service hématologie du CHU de Grenoble et suis actuellement en rémission après des chimiothérapies et une autogreffe et en ayant pu garder la totalité de mon intégrité physique. Cela n’a pas été malheureusement le cas de tous les malades qui ont partagé les chambres de mes nombreux séjours. Je suis, par contre, toujours en longue maladie car je me fatigue très vite et je garde et je crains de toujours garder désormais une immunité faible.

Je ne comprends pas pourquoi rien est fait politiquement pour empêcher cela. Ils savent que les pesticides polluent l’air, polluent l’eau au point qu’elles passent dans les nappes phréatiques et que les glyphosates coulent au robinet de nos maisons mais ils prolongent l’ utilisation de tous les produits cancérigènes, mutagènes et toxiques.
Ils ont réautorisé les néonicotinoïdes alors qu’ils savent que c’est un cancérigène avéré. La nouvelle PAC agricole en France continuent de privilégier l’agriculture conventionnelle au détriment de l’agriculture biologique dont on supprime des aides.

J’ai l’impression que rien est fait pour m’empêcher de rechuter.

Et enfin une nouvelle loi a créé un fonds d’indemnisation des victimes de pesticides mais je n’y aurai pas droit car je ne suis pas agriculteur….

29/05/21