Lymphome et décès

Le 14 février dernier, j’ai perdu mon père, âgé de 58 ans, qui était agriculteur dans l’Allier. Son activité était essentiellement de l’élevage bovin avec un peu de polyculture (céréales) pour l’auto consommation principalement. Sa maladie, une lymphome non hodgkinien, s’est déclarée en 2014, a été reconnue maladie professionnelle en 2015. L’usage d’atrazine, de Roundup…. est sans aucun doute à l’origine de cette pathologie car la MSA a validé la maladie professionnelle à partir d’une liste de produits que papa utilisait. Un premier traitement par chimio s’est avéré positif mais 9 mois après une première rechute a été traitée par une auto greffe qui n’a été bénéfique que 2 mois car il a fait une 2eme rechute avant les fêtes de fin d’année et cette dernière allait être traitée par une allogreffe….qu’il n’a pas eu le temps de recevoir, la maladie ayant vite pris le dessus. Ce drame laisse une exploitation de 150ha, 120 vaches allaitantes charolaises + les suites, à la charge de ma mère qui fait preuve de beaucoup de courage pour reprendre seule, l’entreprise menée à 2 pendant plus de 30ans. Pour ma part, je suis révoltée que nos institutions laissent perdurer ces situations en laissant les grands groupes de l’industrie chimique nous empoisonner tous les uns près les autres, pour faire toujours plus de profit (par la vente de produits « de protection de la plante » et par la délivrance de médicaments sensés soigner les cancers….).

22/04/16