L’interpellation du maire a permis que le viticulteur arrête de pulvériser ses produits de traitement dans notre jardin

J’habite à moins de 10 m de vignes. Les pulvérisations sont hebdomadaires. Nous avons interpelé le Maire et discuté avec l’agriculteur. L’interpellation du maire a permis que le viticulteur arrête de pulvériser ses produits de traitement dans notre jardin (qu’il respecte la limite de propriété).
Madame Y