Les joies du colza.

Mitoyen d’un champ où les cultures changent tous les trois ans. Cette année c’est colza, soit environ 10 mois de traitement, à raison d’un traitement toutes les 3 semaines, nous en prenons plein les bronches. Impossible de discuter avec l’agriculteur, il s’est tout de même excusé lors d’une pulvérisation très violente de petites billes d’engrais, billes que mes bêtes ont pris en pleine tronche, ainsi que ma terrasse et mes carreaux, Excusez-moi, c’est pas grave c’est de l’engrais, ça va vous faire du bien !!!! L’agriculteur est un véritable petit chimiste, sans protections bien sûr, ni pour lui, ni pour nous. Et quand il a décidé, qu’il pleuve ou qu’il vente, peu importe, c’est le jour. C’est monsieur Plus.