Les agriculteurs sont bien heureux de vendre à prix d’or leur terre constructible mais ne veulent pas entendre « les étrangers » se plaindre.

Nous habitons une maison entourée de champs et notamment un qui est cultivé avec les cultures locales, tournesols, blé. Distance de la maison environ 10m.
Les traitements sont réguliers et à tout moment de la journée, surtout aux beaux jours. Nous devons faire attention à nos enfants lorsqu’ils sont dehors. Nous les faisons rentrer dans la maison et nous fermons tout.
Malgré notre autocollant « PESTICIDE NON MERCI »….
Les agriculteurs sont bien heureux de vendre à prix d’or leur terre constructible (proche banlieue de Toulouse) mais ne veulent pas entendre « les étrangers » se plaindre.
Pour l’instant pas de symptômes peut-être parce que nous sommes là que depuis 1 an.
En conclusion « certaines » communes rurales (souvent les agriculteurs élus) ne font absolument pas respecter le peu de législation dans ce domaine.
Madame Y