Le viticulteur ne veut pas me communiquer les produits qu’il utilise,

Nous avons 2 enfants et habitons non loin des vignes pulvérisées 1 à 2 fois par semaine en période d’épandage. Le viticulteur ne veut pas me communiquer les produits qu’il utilise. Une seule fois, il a avoué avoir pulvérisé du glyphosate qui a fait mourir nos arbres: pêchers, cerisiers.
Nous avons fait analyser nos légumes. Résultat = plus de 2,5 la dose réglementaire.
Après les pulvérisations nous ressentons des problèmes respiratoires, des irritations et des démangeaisons ou encore des maux de tête.
Nous avons agi en interpellant le Maire, en ayant recours à une médiation, en discutant avec l’agriculteur, et déposant une plainte auprès du procureur de la république en mai 2014
Une lettre de relance en janvier avec les résultats du laboratoire (janvier 2015).
Une audition par la gendarmerie en février 2015.
Nous attendons.
Monieur X