Le pulvérisateur et le trampoline

Modeste témoignage du quotidien de riverains d’un vignoble dans le Maine-et-Loire. Nous subissons les traitements des vignes presque toutes les semaines : l’odeur, le nuage, le bruit…tout y est. J’ai appris à mes enfants à rentrer en courant dans la maison dès qu’ils entendent le bruit du tracteur qui vient pulvériser la vigne voisine. J’ai peur que nous ne devenions de nouvelles victimes, si ce n’est pas déjà le cas. Mon mari et mon fils sont sous traitement pour inflammation des voies nasales. J’aimerais ne pas y voir de lien mais c’est impossible.