J’ai contracté en 2004 la maladie d’hashimoto auto immune.

Nous habitons à 2 ou 3 mètres d’un champ où il y a une rotation de culture. Les traitements dépendent de ce qu’il y a de planté. Comme je travaille, je ne peux pas comptabiliser correctement le nombre sur l’année, mais approximativement, j’en ai compté 7 il y a quelques temps.
Après ça, nous avons des allergies de plus en plus prononcées surtout moi, j’ai contracté en 2004 la maladie d’hashimoto auto immune, j’ai des crises d’asthme et mes enfants ont des allergies de temps en temps, j’ai des brûlures dans l’œsophage après les traitements et ça me brûle la gorge.
J’ai perdu une chienne car elle a bu de l’eau à côté du champ qui venait d’être traité et j’ai eu un lilas mort sans raison il y a quelque année.
Dès qu’il y a des traitements, nous essayons de rentrer à la maison pour minimiser et nous avons une haie.
Étant dans une région ou les agriculteurs sont majoritaires, ils ne veulent pas entendre quoi que ce soit sur la question des pesticides car le profit est le principal et les questions de santé ne sont pas, pour eux, en rapport avec les pesticides…
Madame Y