Je suis en invalidité 3eme catégorie pour une polyneuropathie sévère cause inconnue

Je suis venu résidé à 35 km de Chartres en juin 2009, sans problème de santé, sportif. En septembre 2010, j’ai commencé à avoir des douleurs aux mains et aux pieds (picotements, brûlures, paresthésies) et une fatigue. Le 29 novembre 2010, je suis hospitalisé car les paresthésies s’aggravent, permanentes m’empêchant de dormir. Le 10 décembre, je fais un infarctus, alors que tous les examens sont normaux. Je dois partir en rééducation, mais impossibles car les symptômes s’aggravent : paresthésies qui remontent, impossibilité de m’alimenter en raison des vomissements (perte de 18 kg), et un matin, plus capable de marcher. Je suis hospitalisé, le diagnostic tombe : polyneuropathie sévère de cause indéterminée évoluant avec angiopathie et thrombose inexpliquée (AVC, embolie…). Aujourd’hui, je ne travaille plus, inapte à tous poste de travail, besoin d’une aide directe et indirecte à 39 ans. On doit quitter la région mais ma compagne recherche un autre poste. De plus, il faut vendre la maison. Un ergothérapeute n’était pas surpris de mon état de santé, vu que nous vivons entourés de champs, avec un agriculteur intensif, des traitements curatifs utilisés comme préventif (confidence d’un cultivateur). Dans mon village et aux alentours, nombreux décès de personnes sans problèmes de santé suite AVC, infarctus, cancer du côlon, aggravation d’allergies. Une personne ayant la maladie Parkinson, une autre sarcoïdose. La distance de notre habitation est de 100 m. Le type de culture : betteraves, blé, colza, petits pois, orge, pommes de terre, oignons.