Je suis asthmatique et sensible aux produits chimiques.

Nous avons 2 enfants et habitons à moins de 50m d’un champ de céréales (en 2015 il y avait du triticale). En période de pulvérisation, les traitements ont lieu 4 à 6 fois. Je n’ai pas de certitude sur le fait que les produits arrivent jusque chez moi, mais je pense que oui puisque les odeurs étaient perceptibles dans mes champs séparés par un chemin et une haie de la parcelle traitée.
A noter que je suis asthmatique et sensible aux produits chimiques.
J’ai interpelé le maire et discuté avec l’agriculteur.
Madame Y