Je souffrais d’une leucémie myéloïde chronique.

J’étais professeur d’EPS dans un LEGTA (Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole) La Brosse depuis 1984 lorsque, suite à un examen de santé en Novembre 2011, mes analyses de sang ont montré une prolifération de globules blancs (x24 fois la norme!!!) Transféré au CHU de Dijon les professeurs m’ont appris que je souffrais d’une leucémie myéloïde chronique! Un miracle que je n’aie pas eu d’AVC ou de problèmes pulmonaires ou cardiaques!
3 traitements (3×6 mois) de thérapie ciblée inefficaces ou catastrophiques sur mon foie ou pancréas ont suivi avec les effets secondaires graves inévitables (maux de tête, douleurs osseuses, marche restreinte, etc…).Depuis un médicament pris à mi- dose, compte tenu que j’ai du mal à le supporter est efficace et je suis en rémission majeure! Je vais mieux et suis beaucoup plus mobile et dynamique. Le ministère de l’Agriculture m’a « gardé » 1an et demi puis sans m’avertir m’a fait rejoindre mon corps à l’Education nationale puisque j’étais détaché! Les services de ce ministère sont tout simplement inhumains! Le Foll, comme aucun personnel de direction n’a jamais osé répondre! Quel traitement honteux!
L’E.N. a été très accueillante.
Les causes sont liées au benzène des traitements herbicides sur la piste de course, sur les allées vers le gymnase et bien sûr aux traitements céréaliers ou d’arboriculture proche sans oublier la proximité de l’autoroute du soleil avec ses pollutions liées. Le cocktail s’est fait et j’ai été frappé passivement comme un non-fumeur peut l’être! Grâce à mon hygiène de vie (pas d’alcool, ni tabac), vieux militant associatif aux Amis de la Terre, j’ai résisté et milite encore dans un Collectif OGM Pesticides et Veille au Grain régional!
Monsieur X