Je ressens une grande fatigue et des nausées après chaque épandage de pesticides dans les vergers de pommes et prunes des agriculteurs voisins

Entourée de vergers (pommes et prunes d’antes), début Mars, je redoute chaque année l’arrivée du printemps et son lot d’épandages intensifs de pesticides et produits toxiques qu’emploient les agriculteurs voisins et ceci plusieurs fois par semaine. Je ressens une grande fatigue et des nausées, et parfois même des vertiges que je n’ai habituellement pas. Mes chats qui vagabondent parfois en dehors de mon jardin développent des problèmes cutanés et vomissent régulièrement. Dès qu’il fait un rayon de soleil, je reste confinée chez moi car l’air est irrespirable à cause des épandages, mais c’est encore pire lorsque le ciel est couvert. La seule solution est de partir pour plusieurs semaines. Mais je n’en ai pas les moyens ! Quand prendra -t’on conscience de la nocivité de ces produits toxiques qu’on déverse un peu plus tous les jours ? Je ne mange plus aucune pomme ni un seul pruneau du commerce traditionnel sauf s’ils sont bio. C’est sûr, et je le fais savoir.