J’ai une leucémie, en soin depuis 3 ans, je peux rechuter à tout moment.

Nous avons 2 enfants et habitons à moins de 10m d’un champ de grandes cultures (blé).
J’ai interpelé le maire et discuté avec l’agriculteur qui m’a suggéré d’aller habiter en centre-ville, et m’a fait comprendre qu’il était là avant nous!
Je lui achetais sa viande jusqu’au jour où j’ai appris qu’il utilisait beaucoup de pesticides (il y a une dizaine d’années il utilisait l’épandage aérien sans prévenir). Il ne prévient jamais, et épand en pleine après-midi, quand les habitants du lotissement sont dans leur jardin ou se promènent.
J’ai une leucémie, en soin depuis 3 ans, je peux rechuter à tout moment. Je ne suis pas en mesure d’établir de lien entre ma maladie et les pulvérisations. Mais quoiqu’il en soit je suis fragilisée par ma pathologie et je voudrais pouvoir me promener tranquille sur les chemins de campagne, autour de chez moi. Ma démarche est aussi plus large: la bêtise humaine et la puissance des grands groupes agroalimentaires m’exaspèrent. Je souhaite par mon action sensibiliser mon village et encourager les producteurs bios.
Madame Y