J’ai manipulé des produits phytosanitaires pendant plus de 30 ans.


Découvrez ci-dessus le témoignage de l’épouse du viticulteur victime des pesticides et ci-dessous le témoignage écrit de ce dernier.

J’habite dans le Minervois. J’ai 64 ans. J’étais viticulteur. Chef d’une exploitation de 22 ha. J’ai manipulé des produits phytosanitaires pendant plus de 30 ans. J’ai surtout utilisé des herbicides et des fongicides. La majorité des produits utilisés sont aujourd’hui interdit. Nous les avons manipulé sans trop de précautions, on n’en connaissait pas la dangerosité, avec un masque et sans cabine au niveau des tracteurs et ceux de novembre à juillet.
J’ai, déclaré la maladie de parkinson en 2007. J’ai été reconnu en maladie professionnelle du fait de mon exposition prolongé aux pesticides, en 2009, avec un taux de 70 % d’invalidité, qui a été agavé en 2011 pour passer à 100 %.
Déjà au moment des traitements dans les dernières années je ressentais des maux de têtes mais aussi des vomissements. Les deux dernières années d’activités je n’arrivais plus à faire les traitements pourtant obligatoires de la flavescente doré.
J’ai été peu soutenu que ce soit par la MSA ou les syndicats.
Nous sommes actuellement en train de nous battre pour faire reconnaître l’implication des firmes et de l’état dans cette catastrophe sanitaire.