Interruption médicale de grossesse suite à une mutation génétique

En 2013, j’ai subi une interruption médicale de grossesse suite à une mutation génétique qui a entraîné de graves malformations sur mon bébé. Les médecins n’avaient jamais vu de tels cas, une duplication 22 Q 11 de 5,1 Mb. Ils nous ont dit que c’était un hasard. Des recherches ont été faites mais ils n’ont pas trouvé l’origine de cette mutation. Sauf que quelques mois plus tard, je fus de nouveau enceinte et ma fille était victime de la même mutation. Le premier était un garçon et présentait entre autres un micro-pénis. C’est une malformation de plus en plus courante avec les traitements présents dans les champs. De plus, les filles de l’école où fut scolarisée ma grande fille furent toutes réglées très tôt (dès le cm1), ce qui correspond aussi à un symptôme dû aux pesticides. Or chez nous nous avons de nombreuses fois observé l’agriculteur faire des épandages la nuit avec les phares éteints. Je crois qu’il est urgent de réagir.

21/04/16