Impact des traitements sur la nature environnante et les humains

Déjà, tous les ans lorsque le printemps revient et que la nature reverdit, nous avons droit au spectacle déprimant et désolant des immenses surfaces qui jaunissent et brunissent sous l’effet du Glyphosate.
Puis suivent les épandages presque quotidiens des champs de céréales avec toute la panoplie plus ou moins puante des pesticides présents sur le marché.
Un voisin a traité cette année ses champs à plusieurs reprises en présence de vent avec un désherbant et autres ‘produits de santé des plantes ». Les arbres et arbustes à proximité de ses champs ont des feuilles fortement impactées. J’ajouterai ici qu’il s’agit des arbres et arbustes d’un « Village Fleuri 4 fleurs ». L’impact est même visible dans les jardins situés à environ 500 m des champs. Quand on sait que les pesticides représentent un problème de santé publique, pourquoi n’interdit-on pas enfin l’utilisation de ces produits?
Peut-on interdire aux agriculteurs de traiter lorsqu’il y a du vent? Les habitants n’ont-ils pas le droit de se défendre contre cette exposition à des produits dangereux?
J’enverrai des photos séparément, car je ne les ai pas encore prises.