Il nous est impossible d’ouvrir nos fenêtres lors de la semaine de traitements.

Je souhaite témoigner face aux problèmes liés aux produits phytosanitaires près des habitations.
J’habite dans une ville à moitié entourée par l’agriculture de maïs, de blé et de colza.
Selon mes observations il y a environ 8 à 10 traitements par culture, mais je ne peux dire si cela contient ou non des produits phytosanitaires nocifs pour l’environnement et les humains.
Nous souffrons d’asthme dans la famille. Nous avons remarqué que notre taux de crise d’asthme est à son maximum et nos envies sexuel au minimum durant la semaine qui suivent les traitements. Lorsque nous passons à côté, impossible de respirer et nos yeux nous piquent.
Il nous est impossible d’ouvrir nos fenêtres lors de la semaine de traitements. Passé cette semaine, une forte odeur de produit chimique reste dans l’air.
Nos plantes ne donnent plus de fleurs, et sont parfois malades.
Je suis déjà aller voir l’agriculteur, mais il ne m’a même pas laissé lui expliquer notre problème.
Nous en parlons dans la résidence.
En espérant ne point avoir de problèmes suite à mon témoignage. Espérant également que celui-ci permettra de faire avancer les choses.
Monsieur X