Huit années de traitement d’herbicides  » roundup » à mon insu

Huit années de traitement d’herbicides  » roundup » à mon insu au ras des murs de ma maison en location se trouvant dans un camping. Huit années d’examens médicaux sur la santé d’un enfant ainsi que deux compagnons animaliers

Choquée, déçue et très contrariée de ce que je viens de découvrir. Mon voisin mon propriétaire pulvérise du « roundup » en aérien à mon insu depuis huit années au ras de ma location sans jamais m’en avoir parler afin de mettre en place un dispositif de protection  » mes fenêtres et portes ouvertes  » étant en toute confiance à leur égard. Il faut savoir que pour sortir et rentrer de mon logement nous sommes mon fils et moi obligés de marcher sur la zone traitée sans parler des particules certainement rentrées dans notre intérieur ainsi que mon bois de chauffage stocké contre le mur de la maison  » chauffage au bois que j’ai du stopper après son passage de traitement tellement que l’odeur sortant de la cheminée était nauséabonde.

Depuis toutes ces années régulièrement et très souvent des consultations chez divers médecins ainsi que divers examens  » prise de sang, etc.  » à chercher la cause de maux de têtes et de maux intestinaux souffrant mon fils restant sans réponse. Ainsi que nos deux amis animaux souffrant chacun d’un mal non décelé par ma vétérinaire. Moi-même il y a 15 jours ayant marché sur le passage tout frais d’une pulvérisation, je n’ai pu me lever le lendemain matin, sans force, nausées et vraiment avec un ressenti d’empoisonnement, ce qui m’a une fois de plus emmenée chez le doc qui m à dit  » il y a forcément une cause chez vous qui vous rend malade vous et votre fils. Et voilà comment j’ai découvert à quoi on est exposés depuis huit ans. À savoir que ma location est entourée d’arbres se trouvant sur un terrain privé  » déclaré d’après ce que j’en sais terrain agricole » mais qui fait office l’été d ‘aire naturel avec piscine tout juste à coté d’un champ de vigne traitée contre toutes maladies  » anciennes et nouvelles » qui accueille des campeurs à quelques mètres de tous ces traitements

25/04/18