Habiter dans le vignoble Nantais

Nous habitons un hameau située en plein cœur de parcelles viticoles et nous subissons tous les ans les pulvérisations, les odeurs qui persistent plusieurs semaines après épandage (souffre, odeur « sucrée »).

Malgré la législation les viticulteur pulvérise lorsque le vent est fort !

Nous vivons enfermé et ne nous promenons que rarement pendant aux alentours de notre maison, ne profitons pas du jardin par précaution.

Je présente chaque année un symptôme de type rhinite allergique, sans pour autant l’expliquer puisque je n’ai répondu à aucun des tests de dépistage chez l’allergologue (pollens etc).