Epandages chaque semaine! Ma jument a déjà fait des crises d’asthme

Nous avons emménager, il y a un an, avec nos 5 enfants, nos chevaux dans cette maison à la campagne ( semi campagne) .Nous savions que notre maison étant bordée par un champs (11 hectares), nous aurions des épandages, mais cela dépasse tout ce que l’on a pu imaginer!!.

Il y a eu plantation de leurs pommes de terre , tout au long de notre clôture ( 200 mètres de clôture, entre nos pâtures -maison et le champs ( 30 m de large seulement, terrain tout en longueur), quand je dis au ras c’est au ras 10-15 cm!!) et la valse des épandages a commencé..au départ nous ne les avons pas notés, mais je vous laisse juge ; au mois de juin :le 09( 2 fois)-22-30 en juillet : 06-15-22 et le 30 et ce mois ci , le 15 et le 20. ( la ceux sont les dates ou nous les avons surpris, car ils passent aussi bien à 21 h, qu’à 7h du matin ou en pleine journée comme le 15 août). Nous avons eu un répit lors des fortes chaleurs, à moins que nous les avons ratés!

A chaque passage, nous avons la gorge qui brule nous devons nous enfermer dans la maison, fermer les fenêtres. Mon mari étant asthmatique je crains vraiment pour lui et nos ados, mais aussi pour nos animaux. Nous tentons de mettre nos chevaux a l’abri,( mais le terrain est configuré de tel sorte que cela est compliqué). ma jument a déjà fait des crises d’asthme après les derniers passages et mon jeune cheval commence à tousser! Nos jeunes arbres plantés à l’automne, sont morts ( que du coté du champs traité), les feuilles ont séchés sur pied, les feuilles sont comme brulés. Ils ne respectent ni les distances de plantations, ni les distances épandages, ni les jours ( le 15 août enfermé chez soit génial).

Mon fils de 20 ans, a déjà reçu, des projections sur lui, en allant chercher nos chevaux en pâture pour les mettre a l’abri, rien de les arrêtes et ils ne s’arrêtent pas.

Nous avons commencé par tenter de leur demander de respecter les distances, on nous a envoyé balader, ( ils ne vont pas perdre mètres de plantation et risqué le mildiou, si il ne traite pas ces 3 mètres, donc chaque semaine nous prenons notre dose de pesticide, fongicide..etc), nous valons beaucoup moins les pommes de terre. Et sincèrement , je vais me renseigner par qui sont achetés ces pomme de terre, car la c’est de l’empoisonnement.

Les voisins de l’autre cote de la départemental, sont aussi incommodés, pour vous dire.

Nous avons contacté la mairie, mais ils sont impuissants. Les gendarmes , que mes voisins ont contacté pour le même soucis (Le Monsieur a un cancer et est donc « personne a risque « , contrairement à nous), doivent les prendre sur le fait..mais bon le temps qu’ils arrivent, c’est fini ils n’ont pas que cela à faire, je comprend bien).

Le fermier qui possède ces terres, les loue a des entreprises belge, et il possède beaucoup de terre sur la commune, vous voyez ou je veux en venir? nous ne devons pas l’ennuyer!! nous venus de la ville. Prenons notre dose de pesticides chaque semaine et taisez vous, ou partez.

pas de photos disponibles mais 2 vidéos . Je peux vous les faire parvenir au cas ou!

19/08/20