Epandage phyto le week-end, même quand il y du vent…

Il est 15h30, il fait beau, nous sommes samedi et… il y du vent ! Mais cela ne suscite aucun questionnement dans la tête du patron la ferme industrielle locale. Le vent est à l’ouest et bien ressenti, (relevé à plus de 20km/h en moyenne à l’aéroport le plus proche, avec des rafales à plus de 40 km/h au regard du mouvement des arbres). Cela signifie donc « épandage interdit », non ? Et bien dommage pour les habitations (et leurs occupants) qui se situent dans le sillage du pulvérisateur car le chauffeur du tracteur y va de bon coeur (cette fois je n’en fais pas partie car situé au nord-ouest du champ en question). Vite, le maïs n’attends pas, même s’il faut flirter avec l’illégalité et jouer avec la santé des riverains … et de la biodiversité.
Même sur Agri-Cast, outil pour la prévision des périodes possibles de pulvérisation proposé par Syngeta himself, la pulvérisation ce samedi 11 juin était déconseillée. Bref, la route est encore longue malgré les pléiades de bonnes intentions des syndicats majoritaires !!!
J’espère que mes petites abeilles n’avaient pas eu l’idée d’aller butiner là bas aujourd’hui…

Et si vous avez la bonne idée d’aller essayer d’en discuter avec l’agriculteur en question, il plaidera la bonne fois en vous disant que sur Plein Champ le vent prévu n’était que de 17km/h. Alors pas de souci… Et oui, les agriculteurs d’aujourd’hui de travaillent plus avec la nature, en la regardant et en la comprenant, mais ils font aveuglément confiance aux gourous de l’agro-chimie qui l’exploitent et la détruisent…