Encerclés par des pommiers

Nous sommes encerclés par des pommiers qui subissent environ 32 traitements par an (vergers tout autour du groupement de maisons, les plus proches sont aux limites de propriété, nous sommes au plus près à environ 50m). Pulvérisations par grand vent, rien ne les arrête ! Signalement fait à la Chambre d’Agriculture du Maine et Loire : « Oui, on sait, on les rappelle à l’ordre régulièrement, ils n’ont pas le droit de pulvériser par grand vent, mais bon… ». Nos baies vitrées sont grasses et collantes, on imagine ce que l’on respire… Après les pulvérisations, et pendant plusieurs jours, on a un goût amer en permanence dans la bouche, de fréquents maux de tête et une santé globalement pas au top. Ça ne fait que 8 ans qu’on respire ces poisons alors ce n’est peut-être pas encore bien déclaré !

21/04/16