Empoisonnement environnemental aux pesticides et métaux lourds agricoles

Arrivée d’un éleveur de porcs industriels en 2010, dans notre vallon, les animaux d’élevage, sauvages et domestiques décèdent les uns après les autres, ma fille âgée de 11 ans tombe très gravement malade en 2013, je fais également une allergie croisée très importante en 2013, à partir de 2016 c’est une catastrophe nous cumulons toutes les deux des tumeurs foudroyantes, hemorragies internes, de multiples maladies auto-immunes, etc… MCS hypersensibilité chimique interdites de médicaments à vie. En 2016 l’éleveur décède d’une tumeur foudroyante, en 2017 sa femme est touchée par 2 cancers et février 2019 leur fils
de 18 ans décède d’un arrêt cardiaque à la suite de cette empoisonnement.
En 2018, les médecins annoncent un empoisonnement environnemental. En 2019, le laboratoire d’analyses confirme un empoisonnement chronique avéré et une intoxication aiguë aux pesticides et métaux lourds agricoles. Les erreurs professionnels des épandages de lisier de porcs industriels et de produits phytosanitaires sont relevés, la DRAAF confirme que cela relève du pénal et l’inspectrice de l’environnement de la DDCSPP de la préfecture confirme en octobre 2022 un empoisonnement environnemental des sols pour 50 ans minimum même après l’arrêt des cultures et des épandages en 2020. La procureure a classé le dossier sans suite !!! On ne veut pas se mettre à dos les JA, la FNSEA et la Cooperl (coopérative agricole bretonne) …
Analyses de cheveux : 21 molécules agricoles et 4 métaux lourds agricoles au dessus des taux à risques…
La préfecture en menaçant les victimes, demande de déménager et surtout de ne rien dire à la presse.

22/01/24