Dispersion les jours de vent

Nous sommes entourés de vignes (distantes de 100 à 500 m).
En fonction de la direction du vent (mistral, vent d’est), l’odeur des pesticides est nettement perceptible lors de l’épandage. Dès lors toute la famille ressent des picotements (yeux et gorge). Nous nous calfeutrons dans la maison jusqu’à la fin du traitement.
Le nombre de traitement est variable en fonction des conditions sanitaires de la vigne.
A quand un mode de culture plus respectueux de l’environnement ?
Certaines parcelles sont en culture bio, il y a donc des solutions.

21/04/16