Chevaux malades après un traitement sur le blé

Dans le Lauragais, nous sommes entourés par les cultures, surtout de blé et tournesol. Un soir de mars 2014, nous sommes 4 à discuter à côté des 4 chevaux au pré quand l’agriculteur voisin se met à traiter la parcelle de blé qui jouxte le pré alors qu’il y a un fort vent d’Autan. Ce vent transporte une bonne partie du produit liquide hors de la parcelle, sur le pré des chevaux. L’odeur est tellement insupportable que nous devons quitter le pré. Les jours suivants, 3 des chevaux ont de la fièvre, ne mangent presque plus et la prise de sang indique une légère anémie et une atteinte du foie. Le véto suspecte la piroplasmose et prescrit un antibiotique… L’évolution de la température est en dents de scie pendant quelques jours, puis revient à la normale. Je fais faire aux chevaux une cure de plantes connues pour renforcer le foie. Au mois de mars de l’année précédente, le plus jeune avait fait une colique sans qu’une cause ait pu être identifiée…

21/04/16