Certains agriculteurs disent, je cite : « que les produits utilisés, sont inoffensifs, que l’on peut même les boire sans danger. »

J’habite à moins de 10m d’un champ de maïs. Il y a un champ de 6000 m2 attenant à ma propriété. Il va être simplement cultivé cette année normalement. Le reste du temps, ce sera uniquement du fourrage. il ne devrait donc plus être traité. Il y a un autre champ à environ 100m où il y a du maïs.
Je souhaite, soit créer une antenne de générations futures, ou une autre association pour faire évoluer les choses concernant l’épandage des pesticides. J’ai contacté des amis, qui sont comme moi touché par ce problème, et qui en ont assez que certains agriculteurs disent, je cite : « que les produits utilisés, sont inoffensifs, que l’on peut même les boire sans danger. » Je me demande si ce ne sont pas les commerciaux qui les démarchent, qui ont ce discours.
Encore une fois, je souhaiterai que l’on travaille dans la mesure du possible, avec les agriculteurs concernés, sans qu’ils se sentent agressés.
Que l’on ait le maximum d’infos sur leurs pratiques agricoles, pour que l’on comprenne comment ils vivent d’une façon globale. Leur image est bien dégradée, et malheureusement, ils semblent bien loin à nos yeux de l’amour de la terre. Je ne vis pas dans le pays des bisounours, mais je pense qui si l’on fait en sorte que chacun se comprenne, ce sera un premier pas vers le changement. Je suis comme beaucoup de personnes, j’en ai ras le bol de voir cette terre dégradée. Je veux des solutions concrètes. Cela passe, par du retour au lien social.
Je n’ai pas envie que ma colère prenne le dessus, sur ces préoccupations, qui me tiennent énormément à cœur. Je trouve ça très compliqué, lorsque l’on a l’impression d’avoir devant nous, des agro-businessmen qui ont l’air de ne rien vouloir entendre, et qui ne comprennent pas d’où vient le problème ; qui ont envie qu’on les laisse polluer tranquille…
Merci à vous.
Monieur X