Cela est arrivé que les traitements se fassent un jour férié, le samedi, le soir.

Notre habitation est entourée de champs sur 3 côtés à une distance d’environ 8 à 10 m de chaque côté. Nous avons planté une haie de thuyas qui font au moins 6 à 8 m de haut mais ont été fragilisés par la tempête de 1999 et par les rampes de pulvérisateur qui sont rentrés dans la haie à certains endroits (les thuyas sont devenus tous noirs, j’ai téléphoné à l’agriculteur mais je n’ai eu que sa femme qui m’a dit qu’elle l’informerait). Les cultures sont variables (rotation de culture : blé, colza, betteraves). Les traitements commencent généralement au 15 février environ, pour s’arrêter quelques temps avant la récolte. Une fois les traitements commencés, c’est à peu près tous les 15 jours, 3 semaines. Cela est arrivé que les traitements se fassent un jour férié, le samedi, le soir. Lorsque cela tombe un jour férié ou week end, s’il fait beau, je suis obligée de fermer toutes les fenêtres, rentrer le linge qui sèche dehors et rester enfermer chez moi. Lorsque la haie était très petite et les fenêtres de la chambre de nos enfants ouvertes, nous avons retrouvé des billes d’engrais sur le parquet et sur le lit. Symptômes : difficultés respiratoires, yeux qui piquent, nausées. Pas d’action entreprise car petit village avec principalement des agriculteurs et élevage (porc, lisier) ; poulets : donc nuisances olfactives également.
Madame Y