Ce n’est peut-être pas les pesticides mais j’ai une sclérose en plaques et mon mari est décédé d’un cancer du pancréas.

J’habite à côté d’un verger « industriel » de pommiers. Traitements tous les jours ou 2 jours à partir d’avril-mai et moins intensif ensuite. Ce verger est situé à 50-100 mètres à l’ouest (vents dominants) et à 200 mètres au sud de ma maison.
J’ai participé l’an dernier à votre campagne qui demandait aux propriétaires de vergers de ce type de prévenir quand ils traitaient. Ce que mon voisin a fait !
Je n’ai pas de symptômes aigus, sauf un grand stress quand je suis réveillée par le bruit du pulvérisateur.
Pour ce qui est de symptômes chroniques, mais je ne peux pas dire que la cause principale en est la proximité de ce verger, j’ai une sclérose en plaques et mon mari est décédé d’un cancer du pancréas.
Madame Y