Aucune campagne de prévention.

J’ai été exposé à des pesticides (épandus ou enfouis en pleine canicule avec vents), de la poussière lors de la création et installation d’ouvrages de bâchées pour l’assainissement collectif entre mai 2015 et septembre 2015 ainsi qu »à la démolition de l’ancienne station d’épuration et les raccordements. Il y a eu au minimum 4 fois l’enfouissement de granulés blancs avant la pose des bâches.
Aucune campagne de prévention.
Depuis mon état de santé s’est aggravé des problèmes oculaires et respiratoires, des maux de tête, ressenti une fatigue répétée, de la fièvre
2 autres personnes ont été touchés : 1 femme + de 60 ans (reconnue TH) avec es problèmes thyroïdiens, 1 femmes de + 60 ans (reconnue AH) soufrant de sinusites. Des ordonnances médicales attestent ces symptômes depuis le démarrage des travaux.
Au début des travaux mai/juin : il y a eu un « envahissement » d’insectes de toute sorte (voir enquête lucane), puis de juin à ce jour : disparition totale de tout insecte (pucerons, mouches), araignées, grenouilles, escargots et limaces, oiseaux.
J’ai constitué un dossier (à l’aide d’un avocat) pour non information des travaux de la station d’épuration, et avant l’achat des 2 maisons en 2013/2014.
Monieur X