Asthme allergique reconnu

J’habite depuis 13 ans en Eure et Loire entouré de champs avec des cultures céréalières. Au début j’avais des rhinites répétées de mai à juillet environ, mais depuis 1 an j’ai déclaré un asthme allergique avec un traitement quotidien et des conditions de vie difficiles puisque même avec le traitement j’ai toujours des maux de tête et les yeux qui me brûlent avec éternuements dès que le mets le nez dehors. Surtout lorsque les agriculteurs répandent des produits dans les champs c’est encore pire. Ma maison est entourée de cultures à moins de 100m et c’est souvent du colza et de l’orge qui est cultivé.

21/04/16